Le silence de l’eau

Le silence de l’eau

LUC F. DUMASLE SILENCE DE L’EAU

Émerveillez-vous de notre humble servante, l’eau. Elle est restée fidèle à la mission que nous lui avions confiée de ne rien révéler du lieu de sa naissance. Ni de son arrivée sur terre. Elle s’est seulement laissé déshabiller par vos savants qui ont su découvrir assez vite les deux jupons transparents dont elle a le secret, deux gaz aussi dangereux que le feu lorsqu’ils sont associés. Par un tour de magie dont elle a le secret elle s’en fait, de ces deux incendiaires complices, l’ennemi le plus redouté du feu. Comment s’y est-elle prise? Elle ne vous le dira pas. Nous lui avons demandé de rester fidèle, sur ce point, à la vertu dont elle est l’image, l’humilité si précieuse à nos yeux. Quel plus bel hommage, quel plus beau chant de louange que les quelques mots d’un savant avouant son ignorance. Seul moyen d’ouvrir son esprit aux dimensions de l’infini.

Emerveillez-vous d’un savant qui dit : je ne sais pas.